500 jours ensemble/500 days of Summer - Critique DVD/VOD/Stream

Publié le par Raving Squirrel

 

Depuis quelques temps la comédie romantique essaye de se renouveler, il est rare de voir un film qui ne tombe pas dans les habituelles écumes de la niaiserie. 

Parfois, ces films commencent comme des pépites d’originalité et finissent par s’engluer 1h30 plus tard telle une mouette californienne dans une marée noire de retournement convenu. 500 jours ensemble est tout l’inverse ! 

Et à vrai dire, c’est peut-être l’histoire d’amour la plus percutante depuis celle de Joel et Clémentine dans Eternal Sunshine of the Spotless Mind.

 

http://www.cinemactu.com/Cinema/500-jours-ensemble/500-jours-ensemble.jpg

 

UNE COMEDIE ROMANTIQUE POUR LES MECS, LES VRAIS

 

500 jours ensemble est déconstruit chronologiquement autour de 500 jours où Summer est dans (la) vie de Tom. Le film s’ouvre sur Tom venant de se faire larguer. Une véritable investigation émotionnelle va alors débuter pour savoir pourquoi il se retrouve seul, une relecture des moments du couple.

 

 

 

 

 

L’histoire se place du point de vue du garçon, en l'occurrence Tom et c’est réellement un film pour les mecs. La fille étant l'autre, celle qu'on ne comprend pas. On suit son parcours, que dis-je sa lutte contre l’incertitude à tous les niveaux : «Est-ce que je lui plaît ? Est-ce qu’on est ensemble ? Éprouve-t-elle quelques choses pour moi ? Pourquoi notre relation se détériore ? Est-ce que je la perd ?  Comment je peux la récupérer ?» 

 

En d’autres termes, un Todd Mosby réaliste (d’ailleurs ils ont fait les même études ...architecture)!

 

 

Marc Webb est un «clipper», un terme barbare qui signifie qu’il vient du monde du clip musical (et qui sous-entend qu’il n’a pas encore le statut noble de «réalisateur», suivant le schéma de reconnaissance pub < clip < court < long-métrage ) et ça se sent . C’est son premier film et il a tenté d’y fourrer beaucoup de chose, la réalisation est sage mais se permet de nombreuses originalités rafraîchissante et des changements de style réussis. Les références sont présentes à foison (elles frisent parfois le plagiat), vous verrez par exemple deux scènes presque reprise d’Amélie Poulain, une séquence en noir et blanc hommage au film suèdois «la mort jouant au échec», de la nouvelle vague, une comédie musicale. Il y a aussi des idées de mise en scène astucieuse qui appuie le récit comme le split-sceen confrontant les attentes à la réalité (qui est la meilleure illustration possible des espérances qu'on se construit en allant à un rendez-vous). 

 

Une Zooey Deschanel manifestement moins impliquée

que le bien braveJoseph Gordon-Levitt

http://tesbiencharmantemademoiselle.files.wordpress.com/2009/10/500-jours-ensemble.jpg

 


Des petits détails, plus léger, viennent soutenir notre implication dans l’histoire. La couleur bleu , qui irradie l’écran grâce aux immenses yeux bleus de la belle Zooey Deschanel, est totalement absente des scènes où Zooey/Summer n’est pas avec Tom.  Cela créé une sensation étrange, comme si quelques choses manquait .

 

 

 

 

 

 

Pour finir, la BO est des plus savoureuses, ultra-hype, vous y entendrez aussi bien du Carla Bruni, des Smiths ou encore une version karaoké des Pixies (vraiment chouette).

 

 

 

 

 

 

 

VOTRE HISTOIRE N’A RIEN D’ORIGINALE

 

 

 

La chose la plus douloureuse dans ce film est la prise de conscience que votre histoire d’amour n’est pas unique. Même la blague pourri que tu as lancé courageusement à ta copine en te promenant dans IKEA est dans le film. Les hésitations du début, les petits moments de bonheur, de doute, les moments où elle finit par doucement s’esquiver ta main, tout le monde passe par là.

ça démystifie totalement l’illusion d’avoir vécu quelques choses d’unique .

 

 

 

En DVD un peu partout, en VOD sur iTunes, CANALPLAY, Playstation 3  (entre 7 et 17€ à l'achat , entre 2,99 et 4,99€ -standard ou HD- en location) ... Et si hésitez à payer pour le voir il y a toujours ce lien !

 


 Rejoignez le facebook de RAVING SQUIRREL en cliquant ici ...et n'hésitez pas à suivre l'écureuil sur son twitter

Commenter cet article